top of page

Accompagner les entrepreneurs de demain vers un entrepreneuriat vertueux et rempli de sens

avec Chanvre Légal Pro & Annalabelle

 

Parce que plus que jamais le contexte politique sanitaire et social est psychologiquement et physiquement épuisant, il nous met face à notre nature humaine, tout en nous permettant d’être de plus en plus conscience de la nécessité de remettre du sens à notre vie, d’entreprendre de façon vertueuse, de créer un lien simple avec l’autre, notamment par les rencontres physiques et les réflexions communes, grâce à la richesse des cerveaux collectifs.


Les 28-29-30 janvier dernier, j’ai participé en tant qu’accompagnatrice et co-organisatrice à une immersion Chanvre Légal Pro®*, un bel exemple de la nouvelle manière d’entreprendre, plus respectueuse de la planète et de nous-même. J’ai vécu un évènement fort et fabuleux en lien avec l’entrepreneuriat, la communication et le développement personnel, qui m’a conforté dans ce que je propose à celles et ceux que j’accompagne : prendre le temps de remettre du sens à sa vie et son activité pour mieux se réaliser. Le fait d’avoir vécu tout cela m’a rappelé la puissance du groupe, et ô combien il était important de se réunir et d’avancer ensemble dans un but commun de résilience, de sens et de régénération du vivant. Et cela m’a donné envie de vous partager mes souvenirs et réflexions.



Annabelle Nevoux - Annalabelle Communication et Thomas Béguin - Chanvre Légal Pro
Annabelle Nevoux et Thomas Béguin © Chanvre Légal Pro & Gero Japan

Immersion Chanvre Légal Pro®


Chanvre Légal Pro® (CLP)* a pour objectif de générer un complément de revenus grâce à la culture et à la transformation du chanvre légal tout en participant positivement à la transition écologique. C’est Thomas Béguin qui organise et coordonne les interventions d'experts ainsi que l'ensemble du programme d'accompagnement. Il est avant tout créateur de Bio-Entrepreneur.com**, un blog qui accompagne les entrepreneur-euses, créatifs et désireux d’exprimer leur plein potentiel, à se lancer dans une transition écologique personnelle et professionnelle à impact positif massif, grâce à des solutions concrètes, des articles et des programmes de formation. Deux fois par an ont lieu des immersions à l’attention des futurs chanvriers de CLP. Deux jours pour créer du lien et du réseau, partager ses expériences, trouver des solutions et progresser dans le parcours semé d’embûches de ces entrepreneurs du vivant. 20 chanvriers sur 80 étaient présents. Au premier tour de table, lors des présentations de chacun, j’ai été frappé par ce qui les rassemble au-delà de la culture du chanvre : ils ont tous fait le choix de remettre du sens à leur vie et à leur activité.


Remettre du sens à notre vie


Si la crise sanitaire a eu un effet positif, c’est bien sur la remise en question d'une partie d’entre nous sur le sens de notre vie. Le temps suspendu, nous avons pu découvrir à quel point nous courons en permanence après on ne sait quoi au bout du compte : travailler pour rembourser le prêt de sa maison, remplir le frigo, partir en vacances 2 semaines, voir peu ses enfants, ses amis, sa famille, et passer le plus clair de son temps au bureau ou ailleurs à remplir des tâches qui n’ont plus de sens à part celui de combler notre besoin de survie…


Et le constat est clair : la société est essoufflée. Pourquoi ? Parce que, selon moi, la société et ses entreprises fonctionnent à deux dimensions, corporelle et psychique, en oubliant une troisième dimension, existentielle, emplie de sens. Un projet créé dans les 2 premières dimensions fonctionnera, certes, mais appauvri de sens, d’ouverture de cœur et de contribution. Et nous avons bien assez d’exemples d’entreprises qui ont pour objectif un résultat et non une vision. Celles-ci ne respirent pas, et on peut constater que leurs employés décident de partir, le plus souvent, à cause d’une charge mentale trop importante (burn-out), d’un système de valeurs non respecté (brown-out) ou bien encore d’un désintérêt progressif de leur activité (bore-out).


Sorties de ce système, devenues conscientes de la nécessité de respirer à nouveau, dans tous les sens du terme, et de protéger la planète, de plus en plus de personnes décident alors de faire le point sur leur existence, leur contribution et remettent un sens à leur vie.

En décidant de créer un projet dans une démarche tridimensionnelle, l'homme se permet enfin de se révéler, d’oser être, de renaître à lui-même, conscient de sa contribution, il entreprend mieux, gagne en énergie et connaît joie et prospérité.

Et c’est donc vers cela que ces futurs chanvriers ont décidé d’aller : une vie pleine de sens, au service de tous et surtout du vivant en entreprenant autrement, d’une façon plus vertueuse.