L'estime de soi pour les nuls

Dernière mise à jour : 27 avr.

Mettre ceci au clair une bonne fois pour toute

et comment améliorer son estime de soi en jouant sur 3 piliers avec des petits exercices simples


Je tombe très souvent sur des articles répondant à la problématique de l'estime de soi et de la confiance en soi et j'entends aussi très souvent les personnes que j'accompagne confondre ces deux termes.

Moi-même souvent je me surprends à oublier l'un des 3 piliers que je m'apprête à t'expliquer. Et ça ne loupe pas, c'est toujours le pilier qui est le plus faible en moi à ce moment-là (tout comme les accords toltèques... j'en ai toujours 1 qui passe à la trappe).

Alors je me suis dit qu'une petite remise au clair, un p'tit rappel de printemps, serait de bon aloi pour continuer à se développer personnellement et professionnellement.


Et comme j'ai très envie de te transmettre des contenus à forte valeur, remplis de sens, de qualité, afin de ne pas te faire perdre ton temps en lecture, je ne vais pas y aller par quatre chemins.


Je vais t'expliquer le plus simplement possible :

- ce qu'est l'estime de soi,

- ce que cela te permet,

- quelles questions tu peux te poser pour l'évaluer,

- quelles affirmations positives tu peux écrire et

- quelles postures tu peux avoir pour la renforcer.

En fait l'estime de soi comprend :

1 - L'amour de soi

2 - Le respect de soi

3 - La confiance en soi


Et ouais ! L'estime de soi c'est 3 piliers !

Imagine maintenant ces 3 piliers les uns à côté des autres.

Tu mets une planche dessus.

Tu montes sur cette planche.

Si l'un des trois n'est pas au même niveau, t'as de grandes chances de glisser de la planche et de te casser la margoulette...

Tu comprends ?


Alors avoir une bonne estime de soi consiste :

- à être vigilant sur ces 3 piliers,

- à en prendre soin et

- à les développer de façon homogène.


Pour cela je t'explique précisément ce que sont ces 3 piliers.



1 - L'amour de soi


S'aimer et se sentir aimable S'estimer c'est aimer qui nous sommes, s'accepter tel que l'on est avec nos qualités et nos défauts, nos parts lumineuses et nos parts sombres, nos réussites et nos échecs.

Aimer qui nous sommes sans excès ni négligence mais inconditionnellement.

Comme on le dit souvent, la personne la plus importante dans ta vie, c'est toi, la personne qu'il est important d'aimer le plus, c'est soi.

Ce que permet l'amour de soi : - Une meilleure sécurité intérieure et affective

- Tu n'as plus peur du rejet

- Une meilleure désirabilité - Un meilleur rapport à l'autre (vu que l'autre est un joli miroir...) - Un feu intérieur qui repart (et la libido avec !)

Les questions à se poser pour évaluer son amour de soi :

- Est-ce que je prends soin de moi ?

- Est-ce que je me sens en sécurité seule ou avec les autres ?

- Est-ce que j'ai peur du rejet ?

- Est-ce que je m'aime suffisamment ?

- Est-ce que j'aime mon corps ?

Si tu as plus de non que de oui, tu sais que ce pilier n'est pas au top...

Les affirmations positives à intégrer et répéter :

"Je m'aime et je m'accepte tel(le) que je suis."

"Quoi qu'il se passe je suis aimée et aimable."

"Je suis désirable."

"Je suis doux(ce) avec moi-même."

La posture qui fait du bien à intégrer et répéter :

- Te serrer dans les bras et te dire je t'aime

- T'offrir un joli cadeau

- Te faire belle/beau pour toi et pas pour les autres





2 - Le respect de soi

Se respecter et se sentir valable S'estimer c'est savoir ce que l'on veut, c'est accepter d'écouter ses besoins, désirs et pensées les plus profonds.

Se respecter c'est accueillir tout cela et réussir à l'exprimer à l'autre sans peur du rejet (mais comme tu as appris plus haut à t'aimer inconditionnellement, tu n'as plus peur de te faire rejeter puisque tu sais que quoi qu'il arrive, tu t'aimes et tu es aimé !).

Se respecter c'est choisir, c'est décider pour son devenir, en fonction de ses besoins. C'est reconnaître sa propre valeur et ses limites.

Se respecter c'est aussi respecter les besoins de l'autre. Cela demande de l'honnêteté, de la vigilance, de l'introspection pour écouter ses besoins profonds, du silence.

Ce que permet le respect de soi : - Une meilleure écoute de soi - Une meilleure assurance face à soi et aux autres

- Un gain de temps dans les décisions (est-ce que ceci ou cela répond à mes besoins ? oui : go, non : pas go !) - Un meilleur rapport à l'autre (vu que l'autre est un joli miroir...), moins de conflits - Une meilleure santé et énergie : tu es à l'écoute de ce qui te fait du bien et de tes limites !

Les questions à se poser pour évaluer son respect de soi :

- Est-ce que j'assume mon originalité, mes particularités ?

- Est-ce que je fais passer les besoins des autres avant les miens ?

- Est-ce que je fais souvent des choix à contre cœur ?

- Est-ce que j'exprime mes besoins clairement ?

- Est-ce que je laisse les autres décider à ma place ?

- Est-ce que je me sens souvent frustrée ?

- Est-ce que je m'écoute avant d'écouter les autres me conseiller ?

Si tu as plus de non que de oui, tu sais que ce pilier n'est pas au top...

Les affirmations positives à intégrer et répéter :

"Je me respecte, je respecte mes besoins."

"J'ai de la valeur."

"J'ai le droit de..."

"Je souhaite que..." "Je veux..." "Je pense que..."

"J'exprime clairement et avec assurance mes besoins."

"Je décide pour mon devenir."

Les postures qui font du bien, à intégrer et répéter :

- Se poser, prendre 3 grandes inspirations et se demander quel est son besoin profond, là, maintenant par rapport à une situation, et accueillir les émotions qui se présentent sans jugement. Est-ce que ces émotions sont dilatantes dans le corps ou bien sont-elles contractantes ? Quelle est la première réponse, quel est le premier besoin qui est venu dans ta jolie tête, tout droit sorti de ton cœur ? Si la réponse te dérange, réfléchis aux raisons (ce n'est pas bien, je ne peux pas faire ou dire cela, etc...). Peut-être que la réponse ne plaira pas à tout le monde mais si elle répond à ton besoin alors c'est ok !

- S'exercer à formuler ses besoins : "Je te remercie de me proposer ceci ou cela, j'y ai réfléchi et je ressens le besoin de..." ou "j'ai décidé de...".

- S'exercer à dire non devant un miroir !



3 - La confiance en soi

Se faire confiance et se sentir capable S'estimer c'est savoir que l'on est capable, que l'on a le pouvoir de, la capacité de, que l'on sait.

C'est croire en ce dont on est capable pour passer à l'action et s'affirmer.

La confiance en soi est liée à l'expérience, à l'expérimentation, à l'agir.

Avoir confiance en sa valeur, en ses forces, en ses croyances pour oser vivre selon ses désirs et objectifs.

Ce que permet la confiance en soi : - Une meilleure capacité de décision et d'action

- Avoir un bon indicateur sur ce que tu es capable de faire ou non - Une meilleure assurance face à soi et aux autres

- Un levier d'évolution - Un meilleur rapport à l'autre (vu que l'autre est un joli miroir...)

Les questions à se poser pour évaluer sa confiance en soi :

- Est-ce que je me sens en confiance lorsque j'entreprends quelque chose de nouveau ?

- Est-ce que je sais de quoi je suis capable ?

- Est-ce que je passe facilement à l'action ?

- Est-ce que je doute souvent de ce que je fais alors que je sais au fond de moi que je sais le faire ?

- Est-ce que j'ai un fort besoin de validation, de reconnaissance de l'autre ?

- Est-ce que je demande à l'autre si ce que je fais est bien, qu'il vérifie ?

- Est-ce que je termine ce que je commence ?

Si tu as plus de non que de oui, tu sais que ce pilier n'est pas au top...

Les affirmations positives à intégrer et répéter :

"Je peux + action"

"Je suis capable de + action"

"Je sais + compétence-savoir"

Les postures qui font du bien, à intégrer et répéter :

- Face à une situation,